MRC Roussillon > Matières résiduelles > Agrile du frêne

 

Flash player 10 et plus est nécessaire pour visualiser cette application.

Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.


Get Adobe Flash player

 

agrile du frêne

 

Qu'est-ce que c'est ?
 
C'est un coléoptère buprestidé, de couleur verte métallique, qui parasite toutes les sortes de frênes. L'agrile du frêne peut voler, mais ne se déplace que si nécessaire. Le transport du bois est la principale cause de sa propagation.
 
Venant du nord de la Chine, il serait arrivé en amérique dans le bois de palettes utilisé dans les bateaux. Il est adapté à notre environnement et au froid canadien.
 
Les adultes se tiennent à la cîme des arbres. La femelle pond ses oeufs sous l'écorce et la larve y grandit, en se nourissant du bois tendre et de la sève. Une fois adulte, l'insecte va se forer un chemin à travers l'écorce pour aller se reproduire à l'extérieur.  
 
Cet insecte fut déjà détecté sur le territoire de la MRC en 2013.
 
 
Quels sont les dommages ?
 
L'agrile du frêne peut tuer un arbre en santé en trois ans. Il s'agit de la larve qui fait les dommages. Elle creuse des galeries, sous l'écorce de l'arbre, coupant ainsi la circulation de la sève. L'arbre va donc dépérir, branche par branche, jusqu'à sa mort.
 
Certaines villes nord-américaine ont déjà perdu près de 90 % de leurs frênes à cause de cet insecte. Considérant que cet arbre fut massivement planté en milieu urbain, cela représente une perte énorme pour les citoyens et les municipalités.
 
On reconnaît un arbre atteint de l'agrile selon les symptômes suivants : 
- Dépérissement des branches à la cîme
- Apparition de tiges à partir du tronc (gourmands)
- Production massive de graines
- Apparition de trous, dans l'écorce, en forme de D majuscule
- Galeries larvaires en forme de S, sous l'écorce  
 
 
Que faire ?
 
Éviter la propagation de l'insecte
- Ne transportez pas de bois de chauffage (peu importe l'essence) : achetez-le directement au camping et laissez les bûches restantes sur place;
- Ne transportez pas de produits en frêne, à moins que le bois soit traité;
- Ne transportez pas de bois dont vous ne pouvez identifer l'essence, à moins que le bois soit traité;
- Si vous devez abattre un frêne atteint par l'agrile, évitez la période entre mai et août, lorsque que l'insect est adulte et peut voler à un autre arbre. Prévilégiez le moment où l'insecte est dans sa période larvaire;
- S'assurer que le bois d'un arbre abattu soit disposé de manière à éviter la propagation de l'insecte (déchiquetage).

 
Reconnaître le frêne
- Arbre feuillu pouvant mesurer entre 15 et 20 mètres
- Feuilles composées (plusieurs petites feuilles atachées à la même tige)
- Grappes de samarres simples (graines de l'arbre)
- Écorce canelée
 
Reconnaître l'insecte
- Larve qui ressemble à une succession de cloches (30mm ou 1po de longueur)
- Adulte d'une couleur verte métallique (14mm ou 1/2po de longueur)
- Insecte volant, doté d'ailes
- Actif, à l'extérieur de l'arbre, entre les mois de mai et août
- L'insecte ne s'attaque qu'aux frênes
Reconnaître un arbre malade
- Dépérissement des branches à partir de la cîme
- Apparition de tiges à partir du tronc (gourmands)
- Production massive de graines
- Apparition de trous, dans l'écorce, en forme de D majuscule
- Galeries larvaires en forme de S, sous l'écorce  
Connaître les options de prévention
Il existe des insecticides, tel que le TreeAzin, qui peuvent empêcher l'agrile de s'établir dans un arbre et même tuer leurs larves.  
 
Renseignez-vous en cliquant sur le lien suivant www.bioforest.ca 
 
 
Savoir à qui s'adresser
Votre municipalité a peut-être déjà mis en place des mesures pour lutter contre l'agrile du frêne. Renseignez-vous directement auprès de celle-ci.
 
Prôner la biodiversité
Une forêt qui ne contient qu'une seule essence d'arbre peut se faire décimer par un seul insecte ravageur. Or, une forêt qui contient une centaine d'essences d'arbres peut résister à l'assaut de cent ravageurs.
 
Si vous prévoyez planter des arbres, variez les essences.
 
 
Liens pertinents 
 
 
 
 
 
 
Source des images : ACIA
Imprimer
Les municipalités membres de la MRC de Roussillon
 
© 2011 MRC de Roussillon. Tous droits réservés.